Retour aux articles

Feu vert pour l’Antenne des majeurs vulnérables du Barreau de Paris !

Civil - Informations professionnelles
19/06/2018
La création d’une Antenne des majeurs vulnérables a été annoncée à la mi-mai, par Maître Herveline Rideau de Longcamp, avocate et membre du Conseil de l’Ordre, en petit comité, lors de l’une des réunions de la Commission ouverte du droit de la famille du Barreau de Paris (sous-commission I des majeurs vulnérables), animée notamment par Maître Florence Fresnel. Une grande satisfaction pour tous les praticiens soucieux, de longue date, de voir éclore une forme plus institutionnalisée de regroupement des professionnels chargés de mettre en œuvre les différents aspects de la protection juridique et judiciaire des majeurs vulnérables.

Destinée à favoriser l’accès au droit et à la justice et à améliorer les droits des justiciables concernés, l’Antenne a vocation à fonctionner sur le même modèle que celle dédiée aux mineurs, mise en place en 1991. Cette nouvelle organisation a ainsi pour mission de réunir des avocats spécialisés, en vue d’assurer l’assistance et la représentation des majeurs vulnérables, notamment ceux agissant sur commission d’office et/ou au titre de l’aide juridictionnelle. Toutefois, le champ d’intervention de l’Antenne est aussi vaste que la diversité des situations de vulnérabilité. Il s’agit donc, plus généralement, d’accompagner les justiciables dans le cadre des procédures relatives aux mesures de protection juridique et de l’hospitalisation sans consentement. L’Antenne a également pour fonction de faciliter la gestion des permanences instaurées auprès des juridictions concernées, ainsi que de celles permettant de délivrer des consultations gratuites ou bien encore de mener des campagnes de sensibilisation.

Gage du sérieux et de la qualité des « services » proposés par l’Antenne, les avocats membres auront obligatoirement suivi une formation théorique et pratique spécialisée, dispensée par l’Ordre des avocats et permettant d’attester de leurs acquis professionnels. Une obligation de formation continue est également imposée, aux mêmes fins de légitimité. La signature d’une charte spécifique renforcera l’engagement des avocats concernés, particulièrement en termes de disponibilité.

La recherche d’une efficacité rapide ayant été privilégiée, les autres modalités pratiques de fonctionnement de l’Antenne sont actuellement en cours de finalisation et feront progressivement l’objet de précisions. Nous savons désormais que l’Antenne sera composée de trois pôles : l’hospitalisation d’office, les tutelles/curatelles et le droit du handicap et que chaque pôle aura, à sa tête, deux référents, le tout étant placé sous la responsabilité de Maître Herveline Rideau de Longcamp.
 
Antenne des Majeurs Protégés, Accès au Droit
Tribunal de Paris
Parvis du tribunal
75 859 Paris cedex 17